bannière nos produits

Donner une nouvelle vie aux equipements de l'aquaculture


Vous êtes-vous déjà demandé ce que deviennent les équipements de l'industrie aquacole lorsqu'ils ne peuvent plus être utilisés ?

Lerøy y a pensé et travaille depuis 2010 avec Nofir, une entreprise qui collecte et recycle les matériaux et outils des industries de la pêche et de l'aquaculture.

"Nous sommes vraiment ravis qu'une grande entreprise comme Lerøy ait décidé de se concentrer sur la durabilité dans toutes ses opérations", déclare Øistein Aleksandersen, directeur général de Nofir.

Cela comprend la collecte de divers types de filets, de lignes d'amarrage, de bâches et d'abris à poissons plus propres qui ne peuvent plus être utilisés.

"Je trouve formidable que des équipements que nous ne pouvons plus utiliser soient recyclés et utilisés à d'autres fins", déclare Anne Hilde Midttveit, responsable du développement durable chez Lerøy.

Créer de nouveaux produits

Entre 2017 et 2021, 2 454 tonnes de matériel ont été collectées sur les sites de Lerøy. Peut-être qu'une partie s'est retrouvée chez vous ? La matière collectée est recyclée et transformée en une gamme de nouveaux produits.

"Ils comprennent tout, des bancs, des filets de volley-ball et des contenants de déodorant aux sièges de voiture de luxe et aux maillots de bain", explique Øistein.

Afin de prévenir les déchets marins, l'objectif est de recycler au maximum. Néanmoins, certaines choses ne peuvent pas être utilisées pour fabriquer de nouveaux produits. Cela s'applique principalement au limon provenant des processus de lavage et des cages marines trop polluées.

"Ceux-ci sont plutôt utilisés pour générer de l'énergie", explique Øistein.

Durabilité

Le recyclage est un élément important de la stratégie de développement durable de Lerøy. En tant qu'entreprise de produits de la mer, Lerøy dépend de la mer et ses activités principales doivent être durables en permanence.

« Notre objectif est que tout ce qui est possible soit réutilisé et non jeté », déclare Anne Hilde.

Le recyclage contribue également à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Les 2 454 tonnes de matériaux recyclés à Lerøy réduisent les émissions de gaz à effet de serre de l'équivalent de 58 000 passagers voyageant entre Oslo et Londres. L'environnement est épargné par l'émission de près de 6 400 tonnes d'équivalent CO2 et de 3 500 tonnes d'équivalent pétrole.

"Nous avons apprécié un bon partenariat avec Nofir pendant un certain nombre d'années, et c'est une entreprise qui s'est concentrée sur le recyclage des équipements, ce que nous pensons être formidable", déclare Anne Hilde.

Øistein dit qu'il trouve que l'industrie de l'aquaculture est soucieuse de l'environnement et qu'elle établit des normes de plus en plus élevées en matière de durabilité et de recyclabilité. Néanmoins, il note que tout le monde n'est pas à bord.

"Nous avons besoin d'entreprises comme Lerøy pour montrer la voie en montrant qu'il y a de la valeur à tirer du recyclage et de l'économie circulaire", déclare Øistein Aleksandersen, directeur général de Nofir.

La durabilité est une priorité constante pour Lerøy, et c'était une considération vitale lorsqu'elle a récemment signé un contrat-cadre pour la fourniture de tuyaux d'alimentation. L'un des critères principaux, et finalement décisifs, était la solution de recyclage.

"La durabilité devrait toujours faire partie du processus d'évaluation en conjonction avec l'approvisionnement concurrentiel du Lerøy Seafood Group", déclare Erik Kjær Mjøs, conseiller principal en approvisionnement chez LSG.

© 2022 Lerøy Seafood. All rights reserved. Made with ❤️ by TheCodingMachine